Taboulé estival parfumé {quinoa et pois chiche}



En periode estivale, durant toute mon enfance, j'ai été "élevé" au taboulé frais et parfumé de ma maman...C'est pourquoi, aujourd'hui je persiste et signe... ma devise ? "point d'été sans taboulé" ! Et puis, avec toutes les variétés de céréales, de légumineuses et de légumes à disposition sur cette planète, tout est possible en matière de taboulé, tout !!! Si si, je vous assure ! Vous pouvez même créer des "raw taboulé" si ça vous chante...
 
Pour revenir au taboulet de ma maman, c'était une version assez classique (mais néanmoins savoureuse), à base de semoule de blé dur, de légumes crus (concombres et tomates), parfumé à la menthe et au citron et assaisonné d'huile d'olive. Aujourd'hui, j'ai eu envie de concocter un taboulé protéiné et sans gluten, plat très "complet", tout simple et délicieux, à base de quinoa et de pois chiches...

Ingrédients

Quinoa 250 g
pois chiches 90 g
un concombre Noa
1/2 poivron rouge
une dizaine de feuilles de menthe
une pincée de graines de cumin
une grosse pincée de coriandre moulue
une pincée de curcuma
un demi-jus de citron
 (et/ou 3 à 5 gouttes d'huiles essentielles de citron)
huile de cameline  (vierge et première pression à froid)
(environ 3 cuillères à soupe)
vinaigre de cidre
 (environ 2 cuillères à soupe)
sel marin aux aromates


En plus d'être rafraichissant et délicieux (sans vouloir me vanter !), ce taboulé présente une bonne qualité nutritionnelle (c'est pas beau, ça ???!) :

Du cru ! En règle générale, "le cru" apporte une grande variété de minéraux et de vitamines à l'organisme. C'est vraiment un mode de préparation à privilégier. Pour exemple, ici le poivron est riche en vitamine C et A et possède de bonnes propriétés antioxydantes (grâce aux caroténoïdes et aux polyphénols).

Des fibres ! notons que cette recette est très riche en fibres (provenant des légumes, légumineuses, et du quinoa...) indispensables au transit intestinal, au drainage des toxiques biliaires et du choléstérol alimentaire.

Des protéines végétales ! Grâce au quinoa qui contient des protéines végétales d'exellente qualité...

Des acides gras essentiels ! Les acides gras essentiels sont des éléments très importants pour notre petit corps, on les connait mieux sous le nom d'omégas 3 et 6, et ils participent à de nombreux processus dans l'organisme (activité cérébrale, hormonale, cardiovasculaire, constitution des membranes cellulaires...). L'organisme ne sait pas les fabriquer, c'est pourquoi il est primordial de les lui apporter via l'alimentation.
Vous les trouverez principalement dans les graines et les oléagineux (lin, chia, noix, chanvre, tournesol, courges), dans certaines céréales (germe de blé), les fleurs (bourrache, onagre) ou certains fruits (graines de cassis). Ils sont également présents dans certains poissons gras. Ils peuvent être consommés sous forme d'huile (huile de noix, huile de lin, huile d'onagre...) et dans ce cas, pour bénéficier de tous leurs bienfaits, il vous faudra choisir des huiles vierges et première pression à froid. Enfin, tout ça pour vous dire que l'huile de cameline est une huile végétale de très bonne qualité puisqu'elle est riche en omégas 3 et 6 ! Le quinoa est également riche en acides gras essentiels.

Et pour pousser le bouchon, rajoutons que même les épices ont des propriétés thérapeutiques ! (Quand j'vous dis que la santé, ça s'mange...!) Le curcuma, par exemple a des effets positifs sur la digestion et aurait même des vertus anticancers...

La veille, commencez par faire tremper vos pois chiches dans l'eau.
Le lendemain, rincez-les, puis faites cuire vos pois chiches une quinzaine de minutes dans de l'eau bouillante salée. Egouttez et réservez. Ensuite faites cuire le quinoa dans l'eau bouillante salée une quinzaine de minutes (une astuce pour savoir si c'est cuit : les petits germes doivent pointer leur nez). Laissez refroidir. Coupez le concombre en petits dés, puis faites-le dégorger quelques instants dans du gros sel, rincez-le, et égouttez-le bien. Coupez également le poivron rouge en petits dés, puis mélangez les légumes ensemble dans un saladier. Ajoutez le quinoa et les pois chiches refroidis, les feuilles de menthe ciselées, les graines de cumin, les épices et le jus de citron (vous pouvez rajouter quelques gouttes d'huiles essentielles de citron pour en renforcer le goût). Assaisonnez avec le sel, l'huile de cameline et le vinaigre de cidre.

Dégustez bien frais...

18 commentaires :

  1. Toujours autant de beauté et de qualité dans tes billets ! Bravo bravo pour ce taboulé ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Coqueliflo, c'est adorable de ta part ;) Je te retournes le compliment, by the way...

      Supprimer
  2. Oh oui, le taboulé, j'adore ! en ce moment, nous sommes très taboulé de quinoa germé à la maison, et j'adore quand il y a, comme dans ta recette, tout plein de menthe fraîche et de citron. Je n'aurais pas pensé à mettre de l'HE de citron d'ailleurs (euh, chez moi, c'est contre les boutons ! ;-) ) mais il faudra que j'essaie ! J'aime beaucoup ta version de taboulé, cela change un peu de la mienne, un brin moins 'exotique' : tu peux être sûre qu'elle sera à notre table ce week-end ! (cru, of course) ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est rigolo l'HE de citron contre le boutons, moi c'est dans les yaourt ou les crèmes dessert ! J'ai essayé une seule fois le quinoa germé et je n'ai pas été super fan, mais il faut que je retente l'expèrience ...! Ce petit taboulé, il est tout plein de saveurs et il a remporté un franc succès dans mon entourage, donc tu ne prend aucun risque pour ce we ;) J'éspère qu'il sera aussi "goutû" en version raw ! Et n'oublies pas de manger des bananes ce we, hein ?!!

      Supprimer
  3. Bonjour
    Il faut toujours faire son taboulé la veille, pour les gourmands raisonnables, l'attente sera récompensée !!!
    By the way, pour moi aussi : été ═ taboulé ! Je vais essayer cette recette.
    Merci pour ce partage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Natalie.
      oui tu as raison, j'ai oublié de le mentionner, mais moi aussi je le réalise toujours la veille (les habitués le savent mais peut être pas les novices..). C'est tellement meilleur quand il a macéré quelques heures au frais, dans son jus ;)
      A bientôt :)

      Supprimer
  4. C'est drôle, le taboulé me rappelle toujours celui que faisait ma maman quand j'étais petite ! Je n'aimais pas trop la menthe à cette époque, et je rechignais à en manger ! Mais maintenant j'adore celà et j'en fais moi-même !
    J'aime beaucoup ta version revisitée avec du quinoa !
    Bises et bonne journée !
    Juliette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, toi aussi ce plat te rappelle ton enfance ;) Merci Juliette en tout cas pour ce petit commentaire, c'est vrai qu'un taboulé menthe- épices-citron, c'est tout plein de saveurs rafraîchissantes et pour l’été c'est parfait ;)
      Bises et bon dimanche ("popote" bien !)

      Supprimer
  5. Hummm ça a l'air d'être très parfumé, ça doit être délicieux... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Thom, C'est sympa ! Oui tout frais, tout parfumé, et pas bien compliqué à réaliser pour couronner le tout ;)
      A bientôt !

      Supprimer
  6. merci j'dore ce plat et le regardant chez toi quel plaisir
    Je passe donc à table
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  7. Très jolie photo et recette! Je vous invite à la poster sur http://www.cuisicook.com/ A bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour cette adorable invitation et pour vos compliments. A bientôt :)

      Supprimer
  8. Merci pour cette recette appétissante !! On peut aussi remplacer la semoule de couscous par du boughoul (blé concassé) qui est la véritable base du taboulé !!
    Merci encore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Oh oui bien sûr, on peut tout faire en cuisine de toute façon ;)

      Supprimer
  9. je voulais dire "remplacer le quinoa" par du boughoul... Oups !!

    RépondreSupprimer

Pas de blog, de compte Google ou de site ? : Pour me laisser un petit mot, sélectionnez "Anonyme" et signez :)