Petit flan de poivrons verts au basilic












Youpi, les petits poivrons pointent leurs nez dans les jardins ! A nous les gaspachos, les salades croquantes, les poivrons marinés ou farcis,  les brochettes de légumes, les coulis de poivrons... et les petits flans d'été parfumés / protéinés / et sans cuisson ! Profitons au maximum de leur saveur fraiche et caractéristique et de tous leurs bénéfices santé, en les mangeant crus



Le poivron ...

Il est classé parmi la famille des piments doux, vous le saviez ?

Vert, il est cueilli avant sa pleine maturité ; laissé sur plan il deviendra jaune ; pour enfin glisser vers des teintes orangées, puis rouge et atteindre son stade terminal de murissement.



D'un point de vue nutritionnel, c'est de par leur grande richesse en composés anti-oxydants que les poivrons sont les plus intéressants. Vitamines C, flavonoïdes, caroténoïdes, toutes ses substances participent activement à la lutte anti-vieillissement de l'organisme... Tandis que le poivron vert est riche en flavonoïdes (polyphénols) et un peu moins pourvu en caroténoïdes (de type lutéine et bêta-carotène principalement), le poivron rouge est doté d'une grande quantité de caroténoïdes de type lycopène et béta - carotène (précurseur de vitamine A) notamment.

Une association de poivrons de différentes couleurs dans l'assiette peut donc être intéressante pour une combinaison anti-oxydante ultra efficace !  

Coté vitamine C, le poivron se classe parmi les meilleurs sources ! Plus exactement, c'est lorsqu'il est teinté de couleur rouge qu'il remporte la palme. Au delà de son activité anti-oxydante, la vitamine C participe à la formation des fibres élastiques (collagène) contenues dans la paroi des vaisseaux sanguins, dans le derme, le squelette, les tendons, les gencives, les dents, les ligaments... Elle contribue également à l'absorption et au stockage du fer, à certains métabolismes, aux phénomènes de cicatrisation, etc... N'oublions pas que la cuisson (60°C) détruit cette vitamine (et tous les autres principes actifs)... D’où ces petits flans sans cuisson ;)

Globalement, comme la plupart des fruits et légumes, le poivron est une source minérale (manganèse, cuivre...) et vitaminique (vitamines C mais aussi B2, B3, etc) très intéressante. 





Ingrédients
{pour 1 gros flan / ou 8 à 10 petits flans individuels} 

 2 gros poivrons verts (ou 3 petits)
400 g de tofu soyeux
un petit bouquet de basilic frais
une grosse pincée de sel complet aux aromates
une gousse d'ail
une grosse pincée de cumin moulu
une grosse pincée de coriandre moulue
une grosse pincée de curry moulu
une cuillère à soupe d'huile poly-insaturée
(chanvre, cameline...)
1/2 cuillère à café de zestes de citron
100 ml de lait de riz
une cuillère à café bombée d'agar agar en poudre


Otez la queue et les pépins des poivrons, puis coupez-les en petits dés.
Placez les dés de poivrons dans le bol du mixeur, puis ajoutez le tofu soyeux, le basilic, l'ail, le sel, les épices, les zestes de citron et l'huile poly-insaturée. Mixez le tout.
A part, dans une casserole, placez le lait de riz. Versez l'agar agar en pluie puis portez à ébullition quelques secondes. Ajoutez le contenu de la casserole dans le mixeur, puis mixez à nouveau.  
Rectifiez l'assaisonnement si nécessaire (sel, épices...).
Versez la préparation dans des petits moules préalablement humidifiés.
Placez les petits moules au frais quelques heures.
Démoulez et dégustez bien frais !

Des petites idées d'accompagnement !  

Accompagné de guacamole (Clic !), de salade de jeunes pousses, de graines germées, de pain complet, d'un délicieux coulis de poivrons rouges tout cru (pour un max d'anti-oxydants dans l'assiette !) et/ou d'une petite sauce à la spiruline, ce petit flan d'été sera parfait !



La fiche-recette (Clic !)

















▴▴▴  Suivez - mi (Fllw me !) tout l'été  ▴▴▴ 
{ via Facebook, Hellocoton, Twitter, Pinterest, la Newsletter et le flux RSS }



Sources (nutrition / diététique) : mes connaissances acquises lors de mon parcours en école de naturopathie 

23 commentaires :

  1. Cette recette semble délicieuse, j'ai bien envie d'essayer :)

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve ta recette super originale, à tester !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne digère pas les poivrons, par quoi penses-tu que je puisse remplacer? car ta recette me tente bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je me dis que des tomates séchées, ça pourrait être pas mal, non ?! Bisous !

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup le poivron mais je réalise que je le cuisine assez peu : en fondue dans des crêpes ou sur du riz, ou bien cru, parfois en salade, parfois ouvert en deux et farcis de ce qui me passe sous la main (pas très VG mais souvent je craque pour du thon avec crème de soja lacto-fermentée). Mais soyons honnête, comme pour tous les aliments que j'aime beaucoup, la plupart du temps je le dévore nature, tel quel ! ^^ Ta recette de flan à l'agar-agar m'inspire bien, je testerai bientôt, en rentrant de vacances ! Des bises et à très vite, Ellen !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir partager avec moi tes petites recettes préférées ❤ Oui, croquer dans un poivron, c'est le bonheur absolu, je suis entièrement d'accord avec toi !!! Des bisous Géraldine ;)

      Supprimer
  5. Je fais malheureusement partie des gens qui ne digèrent pas le poivron mais ce fan est très tentant, très jolie couleur verte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je sais vous êtes nombreux à être dans ce cas ;) Merci d'avoir posté ce petit commentaire malgré que le poivron ne soit pas ton ami ;) des gros bisous !

      Supprimer
  6. Coucou Ellen ! Tu nous gâtes avec ce flan qui titille mes papilles et mes pupilles ! Encore une belle recette qu'il me tarde d'essayer !! Je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Lili ! Merci beaucoup de ton petit passage ici ! Gros bisous !

      Supprimer
  7. un délice ce flan ! Original avec le poivron vert, je note ;)

    RépondreSupprimer
  8. Quelle idée originale ! J'aime beaucoup le goût du poivron, mais plutôt quand il est mûr, j'ai un souci avec le poivron vert !!! Du coup je me vois bien faire de petits flans rouges... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai longuement hésité entre un flan vert ou rouge d'ailleurs ! Perso j'adore les 2 ! Mais j'étais dans ma période "green" à l'époque de cette recette ;) En version rouge, ça doit être pas mal non plus, c'est sûr ^^ Gros bisous Hélène !

      Supprimer
  9. Coucou ! Je note cette recette qui me donne très envie ! Et pourquoi pas faire des variantes avec d'autres légumes de saison : courgette, aubergine, tomate, etc...
    Bisous et merci de nous émerveiller avec tes belles recettes ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! mais oui bien sûr ! Tout est possible !!! courgettes, aubergines, tomates, super idées ! Merci à toi d'être là :)))
      Bisous bisous !

      Supprimer
  10. Il est très beau ce flan! Je planterais bien ma cuillère dedans! Vivement demain que je trouve des poivrons chez ma maraîchère (car au rythme où ça va, je ne suis pas prête d'en avoir dans le jardin...) Merci pour cette chouette recette!! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Céline ! Patience pour les poivrons, ils pointent leur nez à fond en ce moment ! Des biz !

      Supprimer
  11. Bonjour!
    J'ai testé cette recette hier. Je n'ai pas obtenu une texture de flan mais une purée (je n'ai pourtant pas oublié l'agar agar). C'était délicieux mais j'ai été déçue par la texture obtenue. Du coup, je vais servir les restes en verrines.
    Isabelle

    RépondreSupprimer

Pas de blog, de compte Google ou de site ? : Pour me laisser un petit mot, sélectionnez "Anonyme" et signez :)