► Gratin de pommes de terre & navets Boule d'or


Voici une version revisitée du délicieux gratin Dauphinois de mon papa, qui à l'époque le cuisinait uniquement avec des pommes de terre, de la crème, du beurre, des œufs et une bonne dose de poivre et de muscade. Ici, point d'ingrédients animaux, simplement du lait de coco, de l'ail et de la muscade pour un résultat plus léger et tout aussi gourmand. Pour tout vous dire, c'est un petit plat que j'ai servi lors du repas du 1 er janvier et il a vraiment fait l'unanimité ! Vous verrez, le mariage pommes de terre & Boule d'or (la crème de la crème en matière de variété de navets... un goût à la fois intense et subtil) est vraiment top. Bref, en plus d'être ultra simple à préparer le résultat en vaut le détour ;) Accompagné d'une salade de jeunes pousses ou de crudités, il est vraiment parfait pour un repas de fêtes ou du dimanche...



 

  Gratin de pommes de terre & navets Boule d'or

{pour 4 à 6 personnes}

600 g de pommes de terre à chair ferme
(Alliance, Charlotte, Ditta...)
400 g de navets Boule d'or
400 ml de lait de coco en conserve 
(1 boite)
3 à 4 gousses d'ail + 1 pour le plat
6 à 7 g de sel complet
1 cuillère à café de muscade en poudre
1 grosse pincée de poivre noir
   

Préchauffez le four à 180°C.
Pelez les pommes de terre et les navets puis coupez-les finement en rondelles avec une mandoline.
Préparez la crème : dans un grand saladier, versez le lait de coco, puis ajoutez l'ail préssé, le sel, le poivre et la muscade. Mélangez le tout avec un fouet.
Ajoutez les rondelles de légumes, puis mélangez délicatement à la main ou avec une cuillère en bois pour bien les imprégner de crème.
Frottez un plat à gratin avec une gousse d'ail, puis disposez-y la préparation. Saupoudrez la surface du gratin de muscade en poudre.
Enfournez pour 50 minutes. Dégustez ce gratin accompagné d'une grosse salade de jeunes pousses, de tofu brouillé ou d'une poêlée de champignons ;)
NB : en version "réchauffée", ce gratin est également un délice !






11 commentaires :

  1. Miam ça donne envie, moi j'aime bien avec de la patate douce c'est super bon aussi l

    RépondreSupprimer
  2. Super appetissant! Réussiras-tu l'exploit de me faire aimer les navets ? ;)

    RépondreSupprimer
  3. En préparation pour ce midi ! Merciiiiii.
    Yavana

    RépondreSupprimer
  4. Astucieux le coup de la mandoline direct dans le plat, ça ne m'était jamais venu à l'idée, moi qui coupe mes patates en rondelles au couteau... Sinon, rien à voir, mais j'avais la même robe/ tunique (Etam hein? ^^) dont je me suis débarrassé car trop courte pour une robe mais trop longue pour une tunique... Marrant de la voir ici XD

    RépondreSupprimer
  5. Testé hier et je vous confirme que c'est absolument délicieux!
    Une belle adaptation du célèbre gratin dauphinois (ma region) qui lui rend un bel homage vegan! Bravo Ellen!

    RépondreSupprimer
  6. Testée aussi et bien aimé ! plus light que le gratin dauphinois et y mettre ces navets est une excellente idée ! (bon, les enfants ont été moyennement dupes mais c'est passé !) Bravo et merci

    RépondreSupprimer
  7. Ah, j'en connais un qui a eu peur quand j'ai prononcé le mot "navets" mais il a été bluffé!
    N'ayant pas de mandoline, j'ai utilisé mon robot pour avoir de belles tranches fines de légumes.Recette originale, délicieuse et réconfortante en hiver.
    Merci pour cette belle recette!!!

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. On s'est régalé ce soir avec ce gratin au lait de coco! A refaire. Merci.

    RépondreSupprimer
  10. Absolument délicieux, une recette vegan que je vais faire et refaire !

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,
    Je tenterais bien mais je n'ai que des navets classique.... j'espère qu'ils s'adapteront bien à la recette

    RépondreSupprimer

Pas de blog, de compte Google ou de site ? : Pour me laisser un petit mot, sélectionnez "Anonyme" et signez :)