► "Faumon fumé" (de butternut) !


Voici une petite recette originale de "faumon fumé" de butternut ! Bien sûr, tout comme ma recette de "foie gras" végétal (Clic !), ne vous attendez pas à la réplique exacte ;) Cependant, la couleur saumon est là, le goût fumé aussi et la texture s'approche un peu également ! A ce propos, 2 versions possibles pour cette recette : l'une mi croquante (et crue) et l'autre plus fondante (cuite quelques minutes à la vapeur). C'est au choix ! Et dans tous les cas, on s'amuse, on se régale, on égaye nos assiettes et on fait le plein de bétacarotène (pro-vitamine A) avec ces délicieuses petites tranches végétales et fumées ;) Cette recette de base est à glisser dans tous les plats que vous voudrez (nouilles, croques, sandwichs, salades, etc) ! NB : Dans l'assiette, vous pourrez également apercevoir du beurre (végétal !), patience...sa recette sera bientôt dévoilée ;)

 

"Faumon fumé" (de butternut) !

{pour 2 - 3 personnes}

Le "faumon" de butternut
 200 g de courge butternut crue
2 à 3 cas d'huile d'olive (vierge et première pression à froid)
1 pincée de sel complet
1 grosse pincée de poivre noir ou mélange 5 baies

Le "liquid smoke"
100 ml d'eau
10 g de thé fumé (Lapsang Souchong)
facultatif : 1 grosse pincée d'algues du pécheur en paillettes (séchées)
100 g de sirop d'agave
50 g de sauce tamari (salée)
2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
1 pincée de sel complet
 

Préparez le "liquid smoke" : Faites bouillir l'eau, puis ajoutez-y le thé fumé et les algues en paillettes.
Laissez infuser 10 à 15 minutes à couvert. Filtrez le tout puis conservez uniquement l'infusion. Laissez tiédir le mélange à couvert.
Ajoutez le sirop d'agave, la sauce tamari, puis le vinaigre. Mélangez avec un fouet. Salez à nouveau si besoin. Versez la solution obtenue dans un flacon.
Préparez ensuite les tranches de "faumon" : pelez la butternut puis émincez-la très finement à l'aide d'une mandoline.
NB : Le succès de votre "faumon fumé" repose en partie sur la finesse de leurs tranches ;)
Placez les tranches de "faumon" dans une assiette creuse puis versez-y dessus le "liquid smoke". Retournez les tranches délicatement afin de bien les imprégner de "liquid smoke". Laissez mariner 1 nuit à 24h au frais.
Le lendemain, égouttez délicatement vos tranches de "faumon" dans une passoire puis placez-les à nouveau dans une assiette creuse. Badigeonnez-les d'huile d'olive (ou trempez-les dedans) puis salez-les, puis poivrez-les (poivre noir ou mélange 5 baies) légèrement.
Votre "faumon fumé" est prêt ! Glissez-le dans des salades, des sandwichs, des bagels, ou encore des pâtes complètes ;)

NB 1 : ce "faumon fumé" est cru (et donc légèrement croquant). Pour une version plus fondante, vous pouvez passer les tranches de faumon 5 minutes au cuit-vapeur avant de les faire mariner.

NB 2 : Il vous restera du "liquid smoke" en excès après cette recette. Celui-ci est ré-utilisable plusieurs fois (pour fumer tout ce que vous voulez) et se conserve au frais dans un flacon hermétique pendant une dizaine de jours.



5 commentaires :

  1. Super, j'adore les saveurs fumées! Je note précieusement ta recette de "liquid smoke", et j'imagine déjà tout ce qu'on peut parfumer avec...

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, j'ai publié une recette très similaire y'a quelques temps, les grands esprits se rencontrent comme on dit :-3! Par contre j'ai utilisé de la sauce fumée toute prête, est-ce que la maison a un goût très différent? Parce que je trouve celle en flacon un peu forte en goût!

    RépondreSupprimer
  3. une recette intéressante à tester, mais pourquoi du sucre dans cette recette ?

    RépondreSupprimer
  4. Ooooh, ça alors !!
    Peut-on utiliser du loquid smoke tout prêt ? J'en ai déjà dont je ne sais plus trop quoi faire justement.
    Peut-on aussi utiliser une autre courge ou le petit goût sucré de la butternut est-il essentiel ?

    RépondreSupprimer
  5. Fait cette semaine pour une pizza "nordique" en trompe l'oeil avec crème de soja, aneth, citron et quelques rondelles de pomme de terre, c'était très bon, quoiqu'un poil trop sucré à mon goût. Dégusté le lendemain avec un peu de tartare d'algues et du pain, c'était bien fondant et parfumé mais encore une fois un peu trop sucré. A refaire en diminuant le sirop d'agave pour moi !
    Marie

    RépondreSupprimer

Pas de blog, de compte Google ou de site ? : Pour me laisser un petit mot, sélectionnez "Anonyme" et signez :)