► Yaourt de cajou (100% cru !)



Lorsque l'on décide d’arrêter les produits laitiers pour X raisons (elles sont tellement valables et nombreuses que je ne les détaillerai pas ici ...!), il est parfois difficile de trouver des substituts qui nous conviennent. Certes, notre corps n'en a absolument pas besoin pour bien fonctionner (comme veulent nous le faire croire certaines marques...), mais par contre leur texture, leur saveur (mi douce / mi acidulée), leur blancheur même ...sont en quelque sorte imprimées dans nos cellules. D'autant plus que c'est le 1er aliment que nous avons consommé lors de notre venue au monde (un événement inoubliable pour notre corps) ! Bref, les produits laitiers sont des aliments liés à notre mémoire émotionnelle et c'est pour cette raison que nous avons parfois du mal à nous en passer. Alors lorsque l'on découvre la richesse du monde des laits végétaux (nos "vrais amis pour la vie" contrairement aux laits animaux...), en général on est aux anges ! Pour les yaourts c'est parfois plus difficile de trouver son bonheur...Car mis à part les yaourts végétaux à base de soja, qu'il ne faut pas surconsommer (pour un tas de raisons, là aussi !), le choix est assez limité. Bref, tout ça pour vous dire que ce petit yaourt de cajou (tout cru) pourra désormais s'inviter au menu et enrichir un peu vos placards végétaux (enfin plutôt votre réfrigérateur) ;) Son petit goût acidulé est super addictif, sa texture est crémeuse et vous pourrez le customiser à volonté (nature ? au citron ? aux fruits rouges ?, etc). Seul impératif pour le réaliser : être équipé d'un blender de compèt (de type Vitamix !). Et pour couronner le tout, ce délicieux "raw cashew yaourt" possède de réels effets probiotiques ! (+  d'infos au bas de l'article). Que du bonheur !



 

Yaourt de cajou (100% cru !)

{pour 6 à 8 yaourts}

400 g de noix de cajou "natures" 
(non grillées à sec et non salées)
250 ml de jus de choucroute
(disponible en bouteilles en magasins bio)

Le jus de 3 citrons
20 à 25 dattes moelleuses 
(variété Medjool ou Mazafati)
1 cac rase de vanille en poudre
  

Commencez par faire tremper vos noix de cajou dans un saladier rempli d'eau. 
Laissez tremper 24 heures. (Vous pouvez les rincer et renouveler l'eau une fois dans ce laps de temps).
Rincez vos noix de cajou, égouttez-les, puis placez-les dans le bol de votre blender (ultra puissant). 
Ajoutez le jus de choucroute, les dattes dénoyautées, la vanille et le jus de citron.
Mixez le tout longuement jusqu'à obtenir un mélange le plus lisse et homogène possible.
Placez votre préparation dans un grand saladier en verre, recouvrez-le d'un couvercle ou d'un film alimentaire, puis laissez fermenter à température ambiante 2 jours environ. 
NB : la durée de fermentation varie selon la température extérieure donc veillez à goûter régulièrement votre yaourt pour contrôler la fermentation. Son goût doit rester agréable et devenir légèrement acidulé et sa texture ne doit pas se modifier. (En clair, votre yaourt ne doit ni buller ni avoir un goût de bière.).
Lorsque le goût vous convient, placez à nouveau votre yaourt fermenté dans votre blender puis ajoutez petit à petit un peu (mais pas trop !) d'eau de source tout en mixant. 
Sa texture va ainsi devenir plus lisse et onctueuse. Stoppez le mixage lorsque vous avez obtenu la consistance désirée. 
Votre yaourt de cajou est prêt ! 
Conservez-le au frais dans un grand bocal hermétique ou répartissez-le dans des petits pots individuels hermétiques (en verre ou en terre cuite).
Conservez ces yaourts 1 semaine maximum au frais.
NB : ces yaourts épaississent légèrement au frais.
Dégustez ces yaourts "nature" ou aromatisez-les aux fruits (dés ou coulis de fruits frais) !



Infos / conseils "Naturo" !


Le jus de choucroute est un aliment dit "lactofermenté". On le trouve conditionné en bouteilles dans la plupart des magasins biologiques. Comme tout aliment lactofermenté, il possède des effets probiotiques (utiles à votre digestion et à tout votre organisme). Dans cette recette, il est tout simplement indispensable car il booste la fermentation naturelle de ce yaourt cru. De plus, il lui confère des saveurs acidulées bien agréables. Et pas de panique, son goût est quasi imperceptible une fois le yaourt fermenté !




https://www.facebook.com/EllenFremonthttp://www.hellocoton.fr/mapage/saveursvegetaleshttps://twitter.com/TheVeggieCathttp://www.pinterest.com/ellenfremont/http://instagram.com/saveursvegetales


NB : Il m'est impossible de prendre le temps de répondre à toutes vos questions  (générales ou personnalisées) relatives à la nutrition et/ou à la diététique ! En effet, j'en suis désolée, mais tout comme le vôtre, mon temps n'est (malheureusement !) pas extensible ;) Cependant, si vous souhaitez obtenir des réponses, n'hésitez pas à prendre RDV ICI pour un coaching nutritionnel holistique ou ICI pour une consultation de naturopathie. Merci et à bientôt ! Ellen Mayane Frémont - Naturopathe

12 commentaires :

  1. Bonjour,
    Pourquoi est-il mauvais de surconsommer les yaourts de soja? Je suis débutante dans le végétalisme et je ne savais pas que le soja posait problème

    RépondreSupprimer
  2. Vraiment étonnant !
    Le jus de choucroute, je n'y aurais pas pensé à cause de son goût sûrement fort.
    Un yaourt bien riche que je goûterais volontiers ~

    RépondreSupprimer
  3. Super recette, je la testerai dans les jours à venir c'est certain, merci !

    RépondreSupprimer
  4. Super idée! Du coup, je me demande : as tu déjà testé le jus de choucroute pour créer des fromages végétaux ? Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça m'intéresse aussi! c'est difficile de trouver des probiotics véganes, et le réjuvélac c'est un peu contraignant...

      Supprimer
  5. Je me demandais justement, en lisant la recette de ton livre, si je devais me lancer dans une choucroute maison avant de pouvoir en récupérer le jus pour tester ces yaourts ! Tu as répondu à ma question ! ;-) Pas de jus en bouteille dans mon magasin bio, je vais aller en ville demain matin héhé... Merci et des bises !

    RépondreSupprimer
  6. bonjour pensez vous que l'on puisse utiliser du kéfir d'eau à la place du jus de choucroute merci

    RépondreSupprimer
  7. ça y est, ça fermente ! :)
    dans deux jours je goûte, mais même déjà ce soir, la "crème" a super bon goût ! J'ai juste mis moins de dattes, car je ne voulais pas que ce soit trop sucré.

    Merci pour cette recette !

    Maud

    RépondreSupprimer
  8. Eh bien voilà, c'est délicieux, il y en a une quantité assez énorme, mais heureusement je n'habite pas seule !
    Petit dessert de ce midi : yaourt de cajou et grenade fraîche :)
    Merci Ellen

    Maud

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour et merci pour cette belle recette ! Est-il possible de faire fermenter les yaourts à la yaourtière sur un temps moins long ?
    Merci d'avance !
    Héloïse

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour

    Recette testée, et pour moi pas réussie. Ai peut être loupé quelque chose
    Le gout de choucroute est trop présente, au bout de 3 cuillères cela en est écoeurant ( et pourtant j'adore la choucroute) . J'ai juste mis des dattes deglet nour car je n'ai pas trouvé les autres , est ce la raison ? Hâte de savoir si je suis la seule, car j'aimerai bien retenter. Merci beaucoup pour la recette

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Ellen !

    Misère ! J'ai loupé à deux reprises cette recette de yahourt "cajouné", trouvée dans votre délicieux livre des Saveurs Vegan...
    La première fois, le mélange a tourné lors de son repos à température ambiante (je goûtais, je goûtais régulièrement et hop au bout d'un jour et demi -> :-/ je n'ai plus pu goûter...et j'ai dû jeter).
    La seconde fois, pour éviter de perdre ma préparation - que je trouve très bonne avant même qu'elle ne fermente - je l'ai mise au frigo direct. Et là... mince aussi, ça a raté: au bout de deux jours, apparition de moisi, aussi, rebelote, j'ai tout dû jeter. La ruine en vanille et en noix de cajou !

    Il y a quelque chose qui a dû m'échapper...
    La faute à l'un des ingrédients? J'aimerais beaucoup ne pas abandonner cette recette car elle m'inspire beaucoup, ne pouvant ni manger les yaourts traditionnels ni leur version au soja... je croyais avoir enfin trouvé la solution.
    Merci de m'aiguiller si quelqu'un(e) passant par là a expérimenté les mêmes tracas!
    Et vive la cuisine végétale (aucune autre recette loupée parmi celles du livre -> un régal)!

    Fabie

    RépondreSupprimer

Pas de blog, de compte Google ou de site ? : Pour me laisser un petit mot, sélectionnez "Anonyme" et signez :)